movie category
FILM PHOTOGRAPHIQUE

Paradise

  • France - 2021
  • en
  • fr
  • 7
Réalisation : Maxime Riché

À l’occasion des Nuits Photo 2022, Alexe Liebert, la directrice artistique du festival, nous a proposé une sélection de films photographiques issue des éditions précédentes. Elle nous explique ses choix…

À l’occasion des Nuits Photo 2022, Alexe Liebert, la directrice artistique du festival, nous a proposé une sélection de films photographiques issue des éditions précédentes. Elle nous explique ses choix…

Voir la fiche du film
Paradise
Voir la bande annonce
MAÎTRES DE LA PHOTOGRAPHIE

Harry Gruyaert, photographe

  • Belgique - 2018
  • fr
  • fr
  • 65
Réalisation : Gerrit Messiaen

Harry Gruyaert a une capacité à composer la couleur qui est rare. Il évite les écueils du genre, en créant des images nuancées, avec un sentiment de solitude, d’ironie tendre, de “beauté de la laideur”. Une forme de “belgitude”, en écho au mot d’Aimé Césaire. Mais Harry Gruyaert n’est pas “que” Belge-Flamand, on comprend ici que sa vie à l’étranger lui a permis de mieux voir la Belgique. On comprend aussi que cet hypersensible taiseux est habité par la photographie.

Harry Gruyaert a une capacité à composer la couleur qui est rare. Il évite les écueils du genre, en créant des images nuancées, avec un sentiment de solitude, d’ironie tendre, de “beauté de la laideur”. Une forme de “belgitude”, en écho au mot d’Aimé Césaire. Mais Harry Gruyaert n’est pas “que” Belge-Flamand, on comprend ici que sa vie à l’étranger lui a permis de mieux voir la Belgique. On comprend aussi que cet hypersensible taiseux est habité par la photographie.

Voir la fiche du film
Harry Gruyaert, photographe
Voir la bande annonce
movie category
GRAND FORMAT

Dolorès

  • France - 2022
  • fr
  • 70
Réalisation : Thomas Goupille

Contre vents et marées, Dolorès Marat a discrètement bâti une oeuvre personnelle en marge des modes et du milieu de l'art contemporain. Des images atemporelles, évanescentes mais persistantes comme autant de paysages intérieurs baignés de solitude. Au fil d'un abécédaire, d'Avignon à l'heure bleue jusqu'au Ventoux, de l'appartement-studio à l'accrochage de l'exposition "Cascades", le réalisateur se coule dans les pas de la frugale Dolorès, timide et hardie, toujours sincère.

Contre vents et marées, Dolorès Marat a discrètement bâti une oeuvre personnelle en marge des modes et du milieu de l'art contemporain. Des images atemporelles, évanescentes mais persistantes comme autant de paysages intérieurs baignés de solitude. Au fil d'un abécédaire, d'Avignon à l'heure bleue jusqu'au Ventoux, de l'appartement-studio à l'accrochage de l'exposition "Cascades", le réalisateur se coule dans les pas de la frugale Dolorès, timide et hardie, toujours sincère.

Voir la fiche du film
Dolorès
Voir la bande annonce
TÉMOIGNAGE

1968, actes photographiques

  • France - 2018
  • fr
  • fr
  • 52
Réalisation : Auberi Edler

Plongée dans le fracas du monde en 1968, en six registres photographiques qui soulignent l'importance du symbolique dans notre mémoire collective et la manière dont les choix politiques la façonnent. Des intervenants qualifiés décryptent des photographies emblématiques de cette année charnière, les mettent en perspective jusqu'à leurs prolongements contemporains. Des archives filmées et une bande son-silence efficaces restituent l'époque. Une interrogation nécessaire sur l'acte photographique, l'impact de l'image et la répétition de l'Histoire.

Plongée dans le fracas du monde en 1968, en six registres photographiques qui soulignent l'importance du symbolique dans notre mémoire collective et la manière dont les choix politiques la façonnent. Des intervenants qualifiés décryptent des photographies emblématiques de cette année charnière, les mettent en perspective jusqu'à leurs prolongements contemporains. Des archives filmées et une bande son-silence efficaces restituent l'époque. Une interrogation nécessaire sur l'acte photographique, l'impact de l'image et la répétition de l'Histoire.

Voir la fiche du film
1968, actes photographiques
Voir la bande annonce
INSPIRATION

The Fundamental Gilbert & George

  • Royaume-Uni - 1997
  • en
  • fr
  • 100
Réalisation : Gerald Fox

Gilbert & George cultivent les paradoxes. En retrait du milieu huppé de l’art contemporain qui les révère, ce duo de solitaires prône « l’art pour tous ». Sériels, obsessionnels, sensibles et cérébraux, d’une élégance britannique quasi parodique, leur détournement provocateur des codes déclenche la réflexion. La camera les suit dans leur maison-atelier, dans leur quartier, laisse libre cours aux propos lucides, souvent crus, de ces prolétaires gentlemen sur eux-mêmes et sur les transformations du monde qui nourrissent leur processus créatif.

Gilbert & George cultivent les paradoxes. En retrait du milieu huppé de l’art contemporain qui les révère, ce duo de solitaires prône « l’art pour tous ». Sériels, obsessionnels, sensibles et cérébraux, d’une élégance britannique quasi parodique, leur détournement provocateur des codes déclenche la réflexion. La camera les suit dans leur maison-atelier, dans leur quartier, laisse libre cours aux propos lucides, souvent crus, de ces prolétaires gentlemen sur eux-mêmes et sur les transformations du monde qui nourrissent leur processus créatif.

Voir la fiche du film
The Fundamental Gilbert & George
Voir la bande annonce
BOUDOIR

Les jambes de Saint-Pierre

  • France - 2013
  • fr
  • 41
Réalisation : Dominique Roland

A Bordeaux au milieu des années 1970, le corps de Pierre Molinier est retrouvé sans vie allongé sur son lit. Cet artiste érotique malicieux avait déjà mis en scène sa mort 20 ans auparavant en se photographiant étendu sur le même lit. Son esprit libre, attiré par les jambes des femmes et leurs bas, fascinait André Breton, mais dérangeait beaucoup de monde à son époque. Dévoilée dans l'intimité de sa chambre, l'œuvre d'un personnage mystérieux se révèle à travers ses accessoires, ses photomontages, sa voix, ses frasques.

A Bordeaux au milieu des années 1970, le corps de Pierre Molinier est retrouvé sans vie allongé sur son lit. Cet artiste érotique malicieux avait déjà mis en scène sa mort 20 ans auparavant en se photographiant étendu sur le même lit. Son esprit libre, attiré par les jambes des femmes et leurs bas, fascinait André Breton, mais dérangeait beaucoup de monde à son époque. Dévoilée dans l'intimité de sa chambre, l'œuvre d'un personnage mystérieux se révèle à travers ses accessoires, ses photomontages, sa voix, ses frasques.

Voir la fiche du film
Les jambes de Saint-Pierre
Voir la bande annonce

Les films récents

Voir tous les Films

Chaque mois, une sélection de films accompagnés d'articles,
d'entrevues et de références...

La photographie en 24 images/seconde !

Partez à la découverte du monde de la photographie grâce à une sélection de films documentaires de référence, de créations originales, d’articles inédits et d’entrevues exclusives.

Retrouvez chaque mois une sélection de nouveaux films et articles.

Des films dans une revue originale…

The Darkroom Rumour est un rendez-vous éditorial d'un nouveau genre qui invite à découvrir autrement un art devenu une pratique quotidienne. C’est un magazine audiovisuel qui propose d’inspirer et de cultiver sa pratique et son univers photographique…

Des articles et des entrevues pour accompagner les films

The Darkroom Rumour introduit les films, identifie les contenus, propose focus et thématiques, liens et références afin que vous passiez plus de temps à regarder les films qu’à les choisir…

Sur tous vos écrans, quand vous voulez

The Darkroom Rumour est disponible à tout moment, en streaming et dans le monde entier, sur TV connectées, ordinateur, tablette et mobile.

Sur tous vos écrans, quand vous voulez
Commencer votre essai gratuit

Les films les plus vus

Les maîtres de la photographie...

Films photographiques

Tous les focus

Les thématiques

Still Not There : une entrevue avec Arno Rafael Minkkinen
Arno Rafael Minkinnen par Arno Rafael Minkkinen

Still Not There : une entrevue avec Arno Rafael Minkkinen

lié à Still Not There, Arno Rafael Minkkinen

C’est un artiste majeur de la photographie, exposé internationalement à de nombreuses reprises, collectionné par les plus grands musées. Arno Rafael Minkkinen revient pour DK2R sur son univers, à travers un premier entretien exceptionnel, mêlant réflexions esthétiques et personnelles. Le tout orné de ce que Michel Tournier a appelé un « friselis » d’humour, érudit et tendre.