Procédés historiques et alternatifs

6 films
Au départ, j'ai une idée assez précise de ce que je veux faire. Après, il faut laisser la place au procédé. Le procédé a aussi sa personnalité propre.
- Jean-François Fresson
L'équipe DK2R

Les procédés dits alternatifs en photographie renvoient souvent à des techniques du XIXe siècle : l’unicité du tirage, sa valeur « d’estampe » et la difficulté technique de ces procédés ont été redécouverts par les amateurs de lenteur et d’œuvre rare. En outre, ces méthodes anciennes offrent des gammes tonales subtiles, souvent très fortement liées à la sensibilité de celui ou celle qui réalise les étapes de création.

Autant de raisons qui font que ces procédés, mis au point par les pictorialistes au XIXe siècle dans le but de résister à la précision, trouvent encore leurs adeptes aujourd’hui, et pour les mêmes raisons.

Les films de la thématique

L'Atelier | Le procédé Fresson

Dans le secret de leur atelier, véritable capsule temporelle qui nous replonge en plein 19e siècle, le petit-fils et l’arrière-petit-fils Fresson œuvrent. Gardiens d’un procédé photographique mythique, ils peuvent travailler jusqu’à quinze jours sur un même tirage... Un film intimiste qui propose de découvrir une technique, mais également une famille d’artisans qui accompagne l’Histoire de la photographie depuis plus d’un siècle. Un documentaire rare qui dévoile toute la difficulté de préserver un art lent et fragile dans un monde accro à la vitesse, où règnent le numérique et les imprimantes jet d’encre.

Voir la fiche du film

Sara Imloul | Das Schloss

Au rez-de-chaussée d’une vaste demeure familiale, évoluant entre une antique chambre photographique et un laboratoire débordant de dangereux produits chimiques, une jeune photographe s’active. Elle semble en plein doute. Les prises de vue s’enchaînent. Les déceptions également… C’est en découvrant la calotypie que Sara Imloul a eu l’idée de ses premières séries photographiques. Se réappropriant ce procédé historique en le mêlant à des expérimentations personnelles, elle explore un univers à la fois mystérieux et poétique qui illustre toute la richesse de la photographie actuelle.

Voir la fiche du film

Carlos Barrantes | Artiste et artisan d’art

Dans son laboratoire à Perpignan, Carlos Barrantes maîtrise à la perfection l’art des procédés photographiques historiques, toutes ces techniques monochromes qui exigent une précision inouïe, des outils spécifiques et un geste. Le savoir-faire du tireur ne s’arrête pas là, Carlos dévoile aussi son œuvre photographique étroitement liée aux procédés qu’il décline. Et à observer ces déclinaisons, on mesure à quel point chaque méthode raconte son histoire.

Voir la fiche du film

Le Chimigramme par Odile Bernard Schröder

Un jour de 1995, la photographe Odile Bernard Schröder a décidé de poser ses appareils photo pour se consacrer à sa recherche et explorer le vaste monde des procédés photographiques alternatifs. Usant de différentes techniques, elle multiplie les expérimentations avec la lumière… Premier volet d’une rencontre en trois parties, ce film la voit s’approprier le chimigramme, une technique inventée par Pierre Cordier en 1956 qui utilise les matériaux de la peinture et de la photographie pour créer ses images.

Voir la fiche du film

Le cliché-verre par Odile Bernard Schröder

Dans ce deuxième volet de notre rencontre en trois films, l’artiste s’approprie le cliché-verre, un procédé des arts graphiques inventé par Grandguillaume et Adalbert Cuvelier et pratiqué par Corot, Rousseau, les artistes de Barbizon puis, plus tard, par Man Ray...

Voir la fiche du film

Le cyanotype par Odile Bernard Schröder

 Dans ce troisième et dernier volet de notre rencontre, elle partage avec nous sa vision et sa pratique du cyanotype, l’un des plus anciens procédés photographique, revenu très à la mode ces dernières années…

Voir la fiche du film